Du budget pour les écoles… Mais des inégalités pour les élèves

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a dévoilé son projet de règles budgétaires pour les commissions scolaires le 2 mai dernier. À la lumière de ce qui est proposé, force est de constater que certaines mesures novatrices contribueront assurément à la réussite éducative, mais créeront également d’importantes iniquités pour les élèves du Québec.

Services inégaux d’éducation spécialisée à la maternelle
C’est le cas de la mesure « Partir du bon pied » qui prévoit, pour l’ensemble du Québec, une allocation identique pour chaque bâtiment scolaire accueillant des élèves de la maternelle. Ces sommes visent à offrir des services en éducation spécialisée au préscolaire à raison d’une journée par semaine. Bien que cette initiative soit à l’origine très louable, il n’en demeure pas moins que les écoles sont de tailles différentes et n’accueillent pas toutes le même nombre d’élèves de maternelle. Il est donc souhaitable de revoir la manière dont les sommes sont distribuées afin d’assurer une meilleure équité puisqu’à l’heure actuelle, les élèves lavallois ne bénéficieraient pas du même niveau de service que d’autres élèves du Québec.

C’est pourquoi la Commission scolaire de Laval (CSDL) a tenu à réagir à ce projet de règles budgétaires et la présidente, Louise Lortie, a proposé une piste de solution des plus intéressantes : « Nous reconnaissons l’importance de fournir au milieu un montant de base pour la réalisation de cette initiative, mais nous croyons aussi qu’il est essentiel de tenir compte du nombre d’élèves de maternelle dans l’école. Un financement de base à toutes les écoles, auquel s’ajoute un financement « par élève », qui est une méthode régulièrement utilisée par le ministère, permet de réduire les iniquités. » La présidente de l’Association des directions d’établissements scolaires de l’Île Jésus, Nathalie Frappier, a partagé cette vision en rappelant que « tous les élèves du Québec doivent avoir les mêmes chances, et ce, peu importe où ils habitent. »

En tenant compte non seulement du nombre de bâtiments, mais aussi du nombre d’élèves de maternelle dans le bâtiment, le ministère pourrait assurer une meilleure répartition des ressources et considérer les réalités particulières des différentes régions tout en faisant bénéficier davantage d’élèves de cette mesure. Le même problème a d’ailleurs été soulevé par la commission scolaire relativement à une autre allocation destinée aux élèves de 1re année et qui est uniquement octroyée par bâtiment.

Sous-financement pour le transport scolaire
Dans le projet de règles budgétaires, le transport scolaire est également sous-financé, principalement pour le transport des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage qui nécessitent souvent des services particuliers. Ceci est d’autant plus dommageable pour la CSDL puisqu’elle connaît une croissance considérable de sa clientèle handicapée depuis déjà quelques années.
 
Par ailleurs, le transport scolaire a grandement évolué sur le territoire lavallois et la Commission scolaire de Laval a été citée en exemple à plusieurs reprises pour l’efficience de sa gestion. En effet, elle a optimisé ses parcours d’autobus, ce qui lui a permis de générer des économies substantielles. La CSDL déplore ainsi que sa saine gestion ne soit pas considérée dans le calcul des allocations, d’autant plus que les règles budgétaires relatives au transport s’appliqueraient pour les cinq prochaines années.

Finalement, la CSDL réitère ses recommandations selon lesquelles les règles budgétaires devraient considérer sa croissance significative et continue d’élèves. Elle rappelle que le financement pour les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage est nettement insuffisant.

Chaque année, la CSDL analyse le projet de règles budgétaires afin d’émettre ses recommandations. En effet, ce projet est déposé annuellement au printemps par le gouvernement et les commissions scolaires sont invitées à émettre leurs commentaires à cet effet.

Articles de cette section
Devenir sauveteur et moniteur de natation ça se prépare !
DES ÉLÈVES DU PROGRAMME ART-ÉTUDES MUSIQUE À L’HONNEUR AU CONCOURS DE VICTORIAVILLE
Belle implication des Loups !
Une élève de l’école Curé-Antoine-Labelle réalise les illustrations d’un livre pour enfants
Expo-Sciences à l’Odyssée-des-Jeunes, un succès sur toute la ligne !
À l’école secondaire Horizon Jeunesse, l’art est à l’honneur !
Des élèves de St-Maxime parrainent des élèves de l’école Jean-Lemonde pour faire la promotion des saines habitudes de vie
Tournoi de golf des Loups
Spectacle de la comédie musicale de Georges-Vanier : un incontournable !
Le populaire groupe Prof Fusion, composé d’enseignants de la CSDL, vous invite à leur concert rock bénéfice annuel pour une 12e année !
 Invitation - événement culturel annuel à l’école Curé-Antoine-Labelle
On parle de l’école Saint-Maxime dans Elle Québec !
Un élève de l’école Mont-de-La Salle publie un premier roman
Rues inondées à Laval
Le Maxi-orchestre se démarque au Festivals of Music de Toronto
Ouverture de l’école l’Orée-des-Bois
Invitation au vernissage d’arts à l’école Poly-Jeunesse
La Chorale Jean Chante Lemonde, accompagnée de Matt Laurent pour son spectacle printannier !
Saviez-vous qu’il existe une Académie de jeunes musiciens à la CSDL ?
La politique à l’école secondaire
Lis avec moi, le défi !
La Course Saint-Maxime, c’est le 17 juin 2017 !
La Ville de Laval a besoin de bras !
Le décrochage des jeunes enseignants, qu’en est-il chez nous ?
Un Schéma d’aménagement pour Laval ? Oui…mais…
Le CQPEL remporte un prix au Défi OSEntreprendre
Fatima et Émile, les grands lecteurs de Laval
Cinq établissements de la CSDL nommés lauréats du volet Entrepreneuriat étudiant !
Ça déménage à la CSDL !
Les élèves de l’école du Bois-Joli bougent pour le Défi 7 heures du Grand Défi Pierre Lavoie !
Vague de soutien pour le Grand défi Pierre Lavoie de passage à Laval !
3 520 $ amassé pour l’équipe de la CSDL du Grand défi Pierre Lavoie
10 conseils pour aider votre enfant à réussir ses examens
14e soirée du Prix de la reconnaissance

La Commission
scolaire de Laval
955, boulevard
Saint-Martin Ouest
Laval (Québec)
H7S 1M5

Téléphone : 450 662-7000

Région administrative 13
Code de l’organisme : 831


Comment se rendre au centre administratif de la Commission scolaire de Laval
Nous joindre
Partenaires
Ville de Laval
STL-Société de transport de Laval