10 conseils pour aider votre enfant à réussir ses examens

La période des examens constitue souvent une dure épreuve pour toute la famille. Enfants stressés, parents fatigués et inquiets, l’ambiance peut être moins agréable. Les séances d’études peuvent même devenir une torture et plus la date fatidique de l’examen approche, plus la pression monte.
 
Y a-t-il une solution magique ou une formule gagnante pour vivre cette étape le plus agréablement possible, tout en gardant une attitude zen ? Pas vraiment. Il s’agit tout simplement de trouver des trucs et des astuces qui varient bien souvent d’un enfant ou d’une famille à une autre afin de créer une atmosphère propice aux apprentissages et favorisant la concentration et la motivation.
 
1. Aménager un endroit propice à l’étude
Pour commencer, il s’agit de mettre l’enfant à l’aise en lui aménageant un coin d’apprentissage éclairé, aéré, libre de distraction et bien adapté à ses besoins. Il est possible de l’impliquer dans ce processus en le laissant décider de l’endroit dans la maison qui lui semble inspirant.
 
2. Avoir du matériel scolaire à la maison
Le matériel scolaire est aussi d’une grande importance. Dans la mesure du possible, il sera préférable d’avoir à la maison des outils similaires à ceux utilisés à l’école afin que l’enfant se sente en confiance : crayons, cahiers d’écriture, feuilles lignées, rapporteur d’angles, etc.
 
3. Avoir une attitude positive
Il est essentiel que le parent adopte une attitude positive par rapport à l’école. Le maintien d’une bonne ambiance pendant les devoirs est aussi nécessaire. Ainsi, le parent pourra non seulement indiquer dans l’agenda de l’enfant les difficultés rencontrées pendant la période d’études, mais également applaudir les bons coups de l’enfant. Une bonne communication avec l’enseignant aura certainement des retombées favorables pour l’élève et permettra d’assurer les suivis adéquats.
 
4. Respirer, courir, sortir et dormir !
Il n’est pas toujours évident de motiver son enfant à étudier après une longue journée d’école. Le rythme effréné de sa journée risque de l’épuiser. Il faut lui donner le temps de décompresser et de décrocher afin qu’il reprenne son souffle. Le parent peut lui apprendre à bien respirer puisque la respiration est la première source d’énergie et qu’elle agit comme facteur principal d’apaisement. Des pensées positives permettent de dévier le stress accumulé et de renforcer son estime de soi. Un enfant calme et reposé sera plus enclin à faire ses devoirs avec efficacité. Un sommeil adéquat est donc essentiel. Le sport est également important. Course à pied, gymnastique, natation… Rien de tel qu’une activité sportive régulière pour se défouler et libérer le stress entre deux séances de révision.
 
5. Adopter de saines habitudes alimentaires
Une alimentation variée et équilibrée est essentielle pour être en forme et pour éviter les faiblesses durant la révision. Ainsi, il est recommandé de donner trois repas par jour ainsi que des collations suffisantes et nutritives à l’enfant en période d’examen. Ceux-ci peuvent être constitués de fruits, de légumes, de protéines (viandes, poissons, œufs), de céréales et de produits laitiers. Attention ! Les croustilles, les pâtisseries et les boissons sucrées sont des calories vides risquant de couper l’appétit. Ces choix alimentaires ne sont donc pas à privilégier.
 
6. Encadrer son enfant

La présence d’un parent aux côtés de l’enfant est également essentielle. La disponibilité ne signifie pas de faire les devoirs à la place de l’enfant, mais plutôt de le diriger, de le soutenir, et surtout, de le sécuriser. À titre d’exemple, si le parent voit des erreurs dans un devoir, il sera judicieux de dire à son enfant « il y a quatre erreurs dans ton texte » et de lui laisser la tâche de les trouver.
 
En bas âge, le parent devrait effectuer un suivi quotidien des devoirs, tandis qu’à compter de la 5e ou de la 6e année du primaire, le suivi pourra se faire sur une base hebdomadaire. Il ne s’agit pas là d’une règle absolue puisque chaque enfant est différent et que la règle d’or consiste à être à l’écoute des besoins de son enfant.
 
Note : Ce n’est pas parce que son enfant est au secondaire qu’il ne faut plus superviser les devoirs et les leçons ! La présence d’un parent est primordiale.
 
7. Respecter la durée de concentration de son enfant
La durée de concentration d’un enfant varie en fonction de son âge. Pour connaître le temps optimal de concentration d’un enfant du primaire, la règle générale s’applique par rapport à son niveau scolaire :
 
1re année : 10 à 30 minutes
2e année : 20 à 40 minutes
3e année : 30 à 45 minutes
4e année : 30 à 45 minutes
5e année : 35 à 50 minutes
6e année : 40 à 60 minutes
 
8. Faire équipe avec son enfant
Le parent doit faire équipe avec son enfant. Ainsi, ils pourront décider ensemble du moment de la journée qui convient le mieux pour la période des devoirs : après l’école, après le souper, après le bain, etc. Une période de pause entre chaque séance d’études est conseillée pour conserver un niveau de concentration maximal. Il faut aussi garder en tête qu’avant de commencer la période d’études, les besoins essentiels de l’enfant doivent être comblés.
 
9. Visualiser le jour d’examen
Afin de préparer adéquatement son enfant à la journée fatidique, il est recommandé de visualiser avec lui le déroulement de l’examen. Le parent pourra lui rappeler le matériel qu’il doit amener et l’importance d’avoir confiance en ses capacités.
 
De plus, pour éviter les trous de mémoire le jour de l’examen, il est préférable de réviser en tenant compte de certains éléments, notamment le style d’apprenant de l’enfant. Ainsi, si ce dernier est visuel, la lecture de ses notes de cours et le surlignement au feutre sont à préconiser alors que si l’enfant est auditif, il préférera sans aucun doute la lecture à haute voix et l’enregistrement.
 
10. Développer l’approche orientante
Pour favoriser la persévérance scolaire, il est recommandé de faire des parallèles entre les notions apprises en classe et la routine à la maison. Encourager l’enfant à calculer les quantités lors de la préparation d’une recette ou à lire le mode d’emploi d’un nouveau jouet sont autant d’exemples qui permettront d’accroître la motivation de son enfant. Il s’agit là de développer une approche orientante.
 

Liliane Arsenault et Geneviève Marcoux, conseillères pédagogiques à l’insertion professionnelle pour la Commission scolaire de Laval

Articles de cette section
Devenir sauveteur et moniteur de natation ça se prépare !
DES ÉLÈVES DU PROGRAMME ART-ÉTUDES MUSIQUE À L’HONNEUR AU CONCOURS DE VICTORIAVILLE
Belle implication des Loups !
Une élève de l’école Curé-Antoine-Labelle réalise les illustrations d’un livre pour enfants
Expo-Sciences à l’Odyssée-des-Jeunes, un succès sur toute la ligne !
À l’école secondaire Horizon Jeunesse, l’art est à l’honneur !
Des élèves de St-Maxime parrainent des élèves de l’école Jean-Lemonde pour faire la promotion des saines habitudes de vie
Tournoi de golf des Loups
Spectacle de la comédie musicale de Georges-Vanier : un incontournable !
Le populaire groupe Prof Fusion, composé d’enseignants de la CSDL, vous invite à leur concert rock bénéfice annuel pour une 12e année !
 Invitation - événement culturel annuel à l’école Curé-Antoine-Labelle
On parle de l’école Saint-Maxime dans Elle Québec !
Un élève de l’école Mont-de-La Salle publie un premier roman
Rues inondées à Laval
Le Maxi-orchestre se démarque au Festivals of Music de Toronto
Ouverture de l’école l’Orée-des-Bois
Invitation au vernissage d’arts à l’école Poly-Jeunesse
La Chorale Jean Chante Lemonde, accompagnée de Matt Laurent pour son spectacle printannier !
Saviez-vous qu’il existe une Académie de jeunes musiciens à la CSDL ?
Du budget pour les écoles… Mais des inégalités pour les élèves
La politique à l’école secondaire
Lis avec moi, le défi !
La Course Saint-Maxime, c’est le 17 juin 2017 !
La Ville de Laval a besoin de bras !
Le décrochage des jeunes enseignants, qu’en est-il chez nous ?
Un Schéma d’aménagement pour Laval ? Oui…mais…
Le CQPEL remporte un prix au Défi OSEntreprendre
Fatima et Émile, les grands lecteurs de Laval
Cinq établissements de la CSDL nommés lauréats du volet Entrepreneuriat étudiant !
Ça déménage à la CSDL !
Les élèves de l’école du Bois-Joli bougent pour le Défi 7 heures du Grand Défi Pierre Lavoie !
Vague de soutien pour le Grand défi Pierre Lavoie de passage à Laval !
3 520 $ amassé pour l’équipe de la CSDL du Grand défi Pierre Lavoie
14e soirée du Prix de la reconnaissance

La Commission
scolaire de Laval
955, boulevard
Saint-Martin Ouest
Laval (Québec)
H7S 1M5

Téléphone : 450 662-7000

Région administrative 13
Code de l’organisme : 831


Comment se rendre au centre administratif de la Commission scolaire de Laval
Nous joindre
Partenaires
Ville de Laval
STL-Société de transport de Laval