Projet de loi 40 : À l’école de l’illusion économique

Le projet de loi 40 fait miroiter des économies importantes alors que celles-ci ne seront assurément pas au rendez-vous. Au contraire, cette réforme de structure risque de coûter cher. On veut supprimer la présidence et les autres élus scolaires, dont les salaires sont réellement bas. Pour les commissaires, on parle d’un salaire annuel de 5 000 $ à la CSDL. Il est clair qu’on devra ajouter des employés à la machine administrative pour les remplacer, et ce, à des salaires bien plus élevés. Ceci, sans compter les coûts substantiels associés au changement de nom, qu’il s’agisse de la signalisation ou de l’ensemble des documents officiels.
 
Rappelons-nous qu’en 1998, le gouvernement annonçait des économies de 100 millions $ avec la fusion des commissions scolaires qui a fait passer leur nombre de 156 à 72. Dans les faits, le ministre de l’Éducation de l’époque, François Legault, a plutôt dû ajouter 40 millions $ de plus l’année suivante pour éponger les coûts engendrés.
 
Pour en savoir plus sur cette illusion économique, visitez la page Facebook @À l’école du PL 40.

La Commission
scolaire de Laval
955, boulevard
Saint-Martin Ouest
Laval (Québec)
H7S 1M5

Téléphone : 450 662-7000

Région administrative 13
Code de l’organisme : 831


Comment se rendre au centre administratif de la Commission scolaire de Laval
Nous joindre
Partenaires
Ville de Laval
STL-Société de transport de Laval