Des écoles de la CSDL remportent les honneurs aux Prix Essor – L’école Curé-Antoine-Labelle rafle le Grand Prix national

Le 22 novembre dernier s’est déroulée la 23e édition des Prix de reconnaissance Essor. Cette cérémonie vient souligner le travail exceptionnel des enseignants et responsables scolaires qui, avec les jeunes, réalisent des projets novateurs, imaginatifs et de qualité. Lors de cette cérémonie, le projet La grande migration, de l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle, s’est vu remettre le Grand Prix national accompagné d’une bourse de 10 000 $. Un doublé pour Curé-Antoine-Labelle qui remporte également le Prix Initiative et se mérite une bourse de 2 000 $. Notons la collaboration de l’École d’éducation internationale de Laval et de l’école Saint-Martin dans la réalisation du projet. Un second Prix Initiative a été remis à l’école secondaire Leblanc, dans le cadre du projet Rencontre, et a reçu une bourse de 2 000 $. Les écoles Eurêka et Jean-XXIII ont aussi pris part au projet.

Plus d’une vingtaine de projets provenant de quatre coins du Québec sont récompensés pour faire vivre les arts et la culture. Les Prix Essor sont remis annuellement par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le ministère de la Culture et des Communications, en collaboration avec leurs partenaires BMO Groupe financier et Télé-Québec.

Grand Prix national - La grande migration
Initié par l’enseignante d’arts plastiques Anne Deslauriers de l’école Curé-Antoine-Labelle, La grande migration est une œuvre collective qui a permis à un bon nombre de bernaches de prendre leur envol artistique dans un parcours migratoire. Avec comme premier départ l’école Curé-Antoine-Labelle, les oiseaux sont passés par treize écoles de six commissions scolaires, pour finalement se rendre jusqu’à une communauté innue de la Côte-Nord. Nourris par leur réflexion sur l’environnement, la migration et la nordicité, les participants ont créé ou transformé des bernaches grâce à un agencement de branches naturelles, de papier recyclé ou de matières décomposables. Chantal Harvey, artiste multidisciplinaire, a agi à titre de médiatrice culturelle entre la communauté innue et les écoles pour faciliter les échanges dans le respect des rites innus. Un recueil de textes évoquant les réflexions de celles et ceux qui ont offert une identité et une culture à ces bernaches est venu clore ce vaste projet.

Prix Initiative
1. Oikos

Oikos est un projet de collaboration piloté par l’enseignante Isabelle Guillard, de l’école Curé-Antoine-Labelle, et a pu voir le jour grâce à la collaboration avec l’École d’éducation internationale de Laval et l’école secondaire Saint-Martin. Ce projet tourne autour des pratiques artistiques écologiques, plus communément appelées éco-arts. Le corpus d’œuvres réalisées est constitué de mandalas créés à partir de matériaux organiques, de gravures au laser ainsi que de sculptures de formes humaines qui illustrent des problématiques sociales et environnementales reliées à la surconsommation. Trois artistes ont collaboré avec 213 élèves à la réalisation de l’un ou l’autre des trois volets en les familiarisant avec une variété de techniques, des plus ancestrales aux plus contemporaines. Au cours du processus de création, ces élèves ont été encouragés à prendre conscience de leur action et à faire des choix judicieux de matériaux naturels ou recyclés. Voilà un projet qui, en offrant une vision, tient compte de l’urgence de développer de nouvelles façons artistiques de créer.

2. Rencontre
Le projet Rencontre est un travail collaboratif initié par les enseignantes de l’école secondaire Leblanc, Mélanie Pépin et Frédérique Dussault, et rendu possible grâce à la participation de 2 écoles primaires, soit les écoles Eurêka et Jean-XXIII. Ce projet présente une série de portraits relatant la rencontre entre des élèves en classe d’accueil et des adultes de leur quartier maintenant à la retraite. À la suite de ces rencontres, les élèves en classe d’accueil ont mis sur papier un texte personnel relatant leurs échanges avec ces gens qu’ils ne connaissaient pas auparavant. De plus, des élèves du cours d’arts et multimédia ont photographié ces rencontres entre jeunes et moins jeunes. Par la suite, ces photographies ont été transmises à des élèves de trois écoles primaires qui en ont créé une œuvre poétique, inspirés par les portraits reçus. La collaboration de la comédienne Talia Hallmona et du photographe Jeff Malo a permis de bonifier les réalisations des élèves. En fin de parcours, les jeunes du cours d’arts et multimédia ont rassemblé les photos, les textes des élèves en classe d‘accueil ainsi que ceux des élèves du primaire pour ensuite les exposer dans une chaloupe afin d’en créer une installation qui évoque les divers récits de ces rencontres. L’exposition sera présentée gratuitement jusqu’au 5 janvier 2020 au Musée des beaux-arts de Montréal.

Félicitations à tous les élèves et les membres du personnel impliqués dans ces projets remarquables !

Projet Oikos

Projet Oikos

Projet Rencontre

Projet Rencontre

Projet Rencontre

Prix Initiative

Le prix Initiative a été remis à l’école secondaire Leblanc pour son projet Rencontre.

De gauche à droite : M. Louis Lemieux, député de Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications (volet communications), Mmes Marilou Dubois, enseignante coresponsable du projet, Maryna Horbunenko, partenaire, Ana-Sofia Lourenço, directrice adjointe de l’école, Bintou Toute, partenaire, Mélanie Pepin, enseignante instigatrice du projet, Frédérique Dussault, enseignante coresponsable du projet, et Josianne Mailloux, conseillère pédagogique, ainsi que M. Jean-Bernard Émond, adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.


Prix Initiative

Le prix Initiative a été remis à l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle pour son projet Oikos.

De gauche à droite : MM. Louis Lemieux, député de Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications (volet communications), et Stéphane Côté, directeur de l’école, Mme Isabelle Guillard, enseignante coresponsable du projet, M. Youssef Gharbaoui, enseignant coresponsable du projet, ainsi que M. Jean-Bernard Émond, député de Richelieu et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (volet formation professionnelle).


Grand Prix national

Le Grand Prix national a été remis à l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle pour son projet La grande migration.

De gauche à droite : M. Louis Lemieux, député de Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications (volet communications), Mmes Karine Martin, enseignante impliquée dans le projet, Anne Deslauriers, enseignante responsable du projet, et Audrey Hill, enseignante impliquée dans le projet, M. Stéphane Côté, directeur de l’école, Mme Marie-Claude Leclerc, coordonnatrice du bureau de Télé Québec à Québec, ainsi que M. Jean-Bernard Émond, député de Richelieu et adjoint parlementaire du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (volet formation professionnelle).


La Commission
scolaire de Laval
955, boulevard
Saint-Martin Ouest
Laval (Québec)
H7S 1M5

Téléphone : 450 662-7000

Région administrative 13
Code de l’organisme : 831


Comment se rendre au centre administratif de la Commission scolaire de Laval
Nous joindre
Partenaires
Ville de Laval
STL-Société de transport de Laval